Le jeu de rôle pour les enfants

Aujourd’hui je vous propose de partager du temps avec vos enfants juste avant de les coucher. Un temps calme parfait pour les inviter à rêver, voici donc : le jeu de rôle pour les enfants.

Préambule

Je suis venu au « Jeux de rôle » dans ma pré-adolescence, avec des amis, des connaissances, nous passions des après-midi à jouer. Plus tard, je devenais président d’une association.
Cette expérience m’a permis de faire le point sur les bienfaits de cette activité. Gain de confiance en soi, imagination fleurissante, prise d’initiatives…

L’été dernier, un soir, Marmotte et le Babi me demandaient de leur raconter une histoire. Vous savez, le genre de soirée où vous n’êtes pas chez vous, que vous n’avez donc pas pensé à prendre un bouquin et qu’il faut, par conséquent, improviser. Plutôt que d’inventer une histoire capillotractée, je décidais de les faire participer. Comment ? Rien de plus simple.

Exemple

Il était une fois, une très jolie princesse nommée Princesse Marmottine*, et un prince très costaud nommé Prince Babik*. Ils jouaient tranquillement dans une des chambres du château avant d’aller se coucher. Princesse Marmottine avait eu, pour son anniversaire, une baguette magique qui pouvait exaucer tous ses vœux. Quant à Prince Babik, il avait une énoooooooorme épée qui pouvait faire disparaître** tous les méchants.

Ce soir là, une fée apparue dans un millier d’étoiles scintillantes. C’était vraiment magnifique. Cependant, la petite fée avait l’air vraiment très triste. Elle s’approcha des deux enfants afin de leur demander de l’aide. « Vous devez venir m’aider !! Des méchants gobelins tuent mes sœurs au milieu de la forêt magique, vous voulez bien venir m’aider à les sauver ?! »

Alors les enfants ? Vous avez envie d’aider la petite fée ? Vous lui dites quoi ?

L’univers

L’avantage de cette méthode c’est que vous pouvez placer l’histoire dans n’importe quel genre qui vous inspire OU qui les inspire eux ! On peut très bien imaginer une version de leurs histoires dans Robocar Poli (bon courage quand même hein, ça ne doit pas être simple). J’ai choisi l’univers médiéval fantastique car il permet de s’évader. On imagine facilement un château, des chevaliers, des dragons, des elfes et des fées. Et l’histoire du prince qui va sauver la princesse emprisonnée dans un donjon gardé par un méchant dragon… ça marche toujours !
La seule chose importante, adapter l’univers, aux connaissances de vos enfants.

Les règles du jeu

C’est très simple, vous introduisez un univers, comme vous avez pu le voir dans l’exemple ci-dessus. Ensuite,  vous prenez en compte leurs réponses et vous continuez un peu l’histoire jusqu’au prochain choix à faire. C’est une histoire que vous construisez à plusieurs dont vos enfants sont les héros. La classe.

Laissez-les faire leurs propres choix. Le but étant de leur permettre de visualiser des situations et d’y réagir, parfois même d’interagir avec des personnages fictifs. Je vous promets, ils adorent parler avec des gnomes. Surtout si vous prenez une voix stupide quand vous jouez le rôle du gnome.

Quand vous avez un manque d’inspiration, demandez aux enfants quel serait leur choix s’ils étaient dans la situation des protagonistes. Et hop, vous allez dans leur sens tout en brodant votre histoire.

dragon

A vous de jouer

Si l’aventure vous tente, si vous avez déjà fait ça, n’hésitez pas à me le raconter.

___________________________

* Afin de respecter l’anonymat des différents protagonistes, leurs noms ont été modifiés.
** Afin d’éviter de choquer tout rôliste confirmé, je me dois d’adapter mon texte à l’âge peu avancé des protagonistes. Par conséquent, l’épée ne peut pas perforer, décapiter ou encore éviscérer les ennemis. Je m’en excuse d’avance.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fév19

3 réponses à “Le jeu de rôle pour les enfants”

  1. Marcus D dit:
    01/05/2015 à 01:45

    Il y a tant de vérité dans cet article et je vais essayer cette méthode dès que je passe un temps libre avec ma fille.

  2. Teste et approuve

    Rechercher un trésor dans une mine désaffectée , délivrer une princesse retenu prisonnière par des elfes… On en redemande !

Laisser une réponse