Comment être un père parfait (ou pas)

S’il y a bien une question que les hommes peuvent se poser, au moment du « Tadaaaaam tu vas être papa », c’est celle là : Comment être un père parfait ?
Venez avec moi, je vous donne des pistes !

Avant de commencer, il faut savoir :

La femme devient mère après avoir uriné dans sa main et sur une infime partie de la languette qui lui dira : || Ou + Ou « Tu es enceinte » (A ce moment là, sa vie change).

papa coule grossesse

Copyright http://plok.ploque.net/

Pour les hommes c’est différent… L’homme devient vraiment père lorsqu’il a son enfant dans les bras. Encore faut-il que cet enfant ait une couleur de peau et une couleur de cheveux approximativement en corrélation avec celles des deux présumés parents. Avant cette étape, un père ne se sera pas posé la moindre question.

Le père parfait en cliché

¤ Le père parfait est celui qui pose les limites mais doit aussi savoir donner de l’affection. Parce que oui, la mère ne fait que des câlins et se fout totalement de l’éducation de son enfant.
¤ Le père parfait protège son enfant tout en le propulsant dans la vie (au sens figuré du terme SVP).
¤ Le père parfait prend des RTT tous les mercredis ! Oui il est donc obligatoirement fonctionnaire et maso.
¤ Le père parfait répond au moindre désir de la mère parfaite avec qui il vit.
¤ Le père parfait se lève la nuit pour [donner le biberon / regarder tendrement sa douce qui allaite].
¤ Le père parfait se lève la nuit en cas de couche à changer.
¤ Le père parfait se lève la nuit en cas de doudou perdu.
¤ Le père parfait se lève la nuit en cas de régurgitation.
¤ Le père parfait se lève la nuit en cas de température.
¤ Le père parfait se lève la nuit en cas de doute.
¤ Le père parfait se lève la nuit.
¤ Le père parfait NE DORT PAS !

Un père presque parfait !

Vous comprendrez bien, qu’il est impossible d’être un père parfait. Il y aura forcément des prises de tête, des crises de panique et de la purée de potimarron sur sa dernière chemise…
Des coups de sang, des coups de gueule, des cris, des pleurs, du chocolat sur le body du petit…
Et le père parfait fera avec, parfois avec le sourire et surtout s’il ne s’occupe pas du linge!

père parfait papa coule conseil

 Le père…

Admirable,  respectable, surprenant, adorable, extraordinaire, idéal, exemplaire… Il y a dix mille façons d’être un père imparfait, mais soyez présent, partagez, jouez, riez et à leurs yeux, vous serez parfait.

Et pour vous, c’est quoi un père parfait ?

PS : Merci à Valérie de AlloMamanDodo pour ce petit « défi », sur la page facebook Papa Coule, qui m’a motivé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mar12

Une réponse à “Comment être un père parfait (ou pas)”

  1. Mais si nous sommes tous des pères parfaits !

    Le père parfait c’est celui qui est là au quotidien avec son enfant et même s’il y a parfois des coups de gueule, c’est celui que saura lui dire non lorsque c’est nécessaire 😉

Laisser une réponse