Au revoir Mamie

Je n’ai jamais vraiment su dire au revoir et celui-ci était particulièrement difficile à prononcer. Aujourd’hui nous avons accompagné notre grand-mère, et arrière grand mère de Marmotte, dans sa dernière maison…

Je préviens, ce texte est sur le blog car j’ai absolument besoin de me décharger de cette journée lourde en émotion !

Depuis lundi midi, ou nous avons appris la nouvelle, j’avais une sorte d’appréhension, je ne voulais pas vivre cette journée difficile. Ma soeur m’avait demandé d’écrire, si je le voulais un petit mot, « pourquoi pas un alexandrin ». Oui, pourquoi pas, ma mamie aurait beaucoup aimé lire ce genre de texte, elle aurait aimé savoir que j’écrivais, même sur internet, même à des inconnus. Mais elle n’a jamais su malheureusement.

Je partais donc dans la préparation d’un petit texte (que je ne pensais pas dévoiler sur le blog). Un texte racontant ces petits moments que l’on passait chez elle, elle qui aimait tant raconter ses petits tracas à grand coup de « tu verras quand tu auras mon age ! ». Je devais faire court mais touchant. Le texte posé sur le papier, ma soeur me demanda si j’accepterai de le lire. Le lire oui, mais pas seulement, au début de la cérémonie. Pour le coup, je pensais être le mieux placé pour le lire « Ca ne me touchera pas, je gèrerai »… Mon oeil oui.

Voici le texte :

Aujourd’hui nous ouvrons, le portail de  ta vie,
Marchons sur le chemin, allant vers ta maison,
En longeant le bassin et en toute saison,
Nous y découvrirons un parterre fleuri.

Nous sommes bienvenus, la maison est ouverte,
Toujours à proposer, du coca, des gâteaux,
« Discussion continue » et PLEIN de découvertes.
Sans vouloir s’imposer nous posons nos manteaux.

Des conseils aguerris, tu nous en donneras,
Ou tes histoires à toi, entendues mille fois,
De tristesses et de joies, des bonheurs d’autrefois.
On est heureux ici, c’est sur on reviendra.

Ce moment est à nous,
gardons tous ces détails.
Mémé, toi tu t’en vas,
promis on sera sage,
On t’envoie un bisou,
au dessus du portail.
Et le reste on verra,
« quand on aura ton âge ».

Bref, j’ai foiré, oui je l’ai lu… mais beaucoup trop d’émotion dans la voix. Faut dire que les musiques du début de la cérémonie me renvoyant à ma plus tendre enfance, justement au côté de ma grand-mère n’a pas aidé à me sentir bien. Du coup, durant toute la cérémonie, je me suis détesté… Je n’avais pas le droit de rater ça et je l’ai fais. Bon sur le fond, ça n’a pas changé grand chose tu me diras. Elle est partie, oui.

Ces journées sont difficiles à vivre pour tout le monde, on y est jamais assez préparé.

——————-

Pour finir sur une touche de légèreté, en fin de journée, lors du repas avec la famille, ma nièce d’amour Mélody m’a formé à la « Cup Song ». Et franchement je kiffe. Puis la chanson l’accompagnant était plutôt de circonstance. Je vous invite à écouter une reprise de cette chanson.

Et pour le coup, merci à vous tous de me lire, je vous kiffe <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jan25

10 réponses à “Au revoir Mamie”

  1. Emouvant. Je n ai pas connu et ne connaitrais jamais ces instants mais je te souhaite plein de courage et de souvenirs agreables pour toujours!
    D.

  2. Tu m’as achevé.
    Je me demande parfois si ce n’est pas plus difficile de lire son propre texte dans ces circonstances. Nos mots ne sont-ils pas en plus porteurs de l’émotion qu’on a laissé sortir pour les écrire ? Rien qu’à te lire, je ressens la cassure du moment ou la voix ne sort plus.
    Juste ajouter mes condoléances, préciser que je pense bien à toi et que tu as écrit un très beau texte.
    J’aime à croire qu’elle l’aura entendu.

    • En fait justement je pense qu’on cherche à faire passer notre émotion lorsque l’on écrit. Je n’avais pas prévu que tout ça me pète à la tronche en lisant les mots !

      C’est très gentil ce que tu me dis, merci pour tout.

  3. Aude LR dit:
    25/01/2014 à 09:25

    MERCI MERCI, d’avoir le courage de partager cela avec nous….
    Naturellement cela me (nous) touche profondément , je chiale comme une madeleine, forcément ça nous renvoie à notre histoire.
    En tout une chose est sûre, c’est que si tu n’avais pas lu ton BEAU texte, tu aurais eu des regrets, c sur!!
    Coïncidence , je par le week end chez mon oncle paternel avec mes parents, ma sœur, mes cousins, et nos enfants, et chose est sûre c’est qu’on ira faire dire bonjour à notre Mamie Ginette partie bien trop tôt.
    Bizarrement ces événements tristes, permettent de se retrouver entre cousins, et on savoure pleinement ces moments, il y a une belle ambiance, peut être par ce que cette Mamie n’est pas si loin…. J’aime à le croire.
    Merci
    Aude

    • Oui ici aussi on a pu réunir la famille qui est dispersée. Un mal pour un bien un peu.

      J’espère que tu auras passé un bon week end en famille !

      Merci

  4. laetitia0134 dit:
    25/01/2014 à 06:21

    qui a dit que tu avais foiré?toi et toi seul!non tu n’as pas foiré la lecture de ton texte,tu l’as dit avec toute l’emotion que tu portais en toi a ce moemnt la et ca ta mamie de la ou elle est se felicite de voir que tu es un homme qui assume pleinement ses emotions,oui il est bon que la tristesse sorte,non la reprimer ce n’est pas bien.
    nous n’etions pas au courant et te presentons donc par ce commentaire toutes nos condoleances a toute la famille

    • Oui Laetitia, désolé, je n’ai pas prévenu les copains (sauf Thomas qui était voisin). Merci, je ne sais pas si j’assume vraiment mes émotions mais j’y travaille ! ^^

      Merci pour tes mots !

  5. ♥ ♥ ♥ ♥ C’est dur ce genre de moments…

Laisser une réponse